Visite du Premier Ministre à Ségou, La campagne rizicole s’annonce bien

Le Premier ministre Moussa MARA a entamé ce Jeudi 4 septembre une importante tournée dans la région de Ségou afin de faire l’état des lieux de la campagne agricole et échanger avec les acteurs de cette importante zone de production agricole de notre pays.

Vendredi matin, le chef du Gouvernement a d’abord rendu visite aux notabilités de la cité des balanzans qui ont accueilli favorablement ce geste et ont prononcé des bénédictions pour l’ensemble du pays. En effet lors de sa rencontre avec les notabilités (coutumières et religieuses) de Ségou, le premier ministre Moussa MARA les a invité à bénir notre pays et à prier pour un dénouement heureux et définitif de la crise du nord dont les négociations se poursuivent à Alger depuis quelques jours. Les leaders religieux ont formulé des bénédictions et invoqué Allah le Tout Puissant pour un retour rapide de la paix et pour l’unité nationale. Le Premier ministre Moussa MARA a également été félicité et encouragé à son tour par ses hôtes pour son intégrité, son sens élevé de la patrie et sa détermination à répondre aux grandes aspirations du peuple malien.

La délégation du Premier Ministre a ensuite eu droit à un exposé sur le système Office du Niger dans la salle de conférence du Gouvernorat, présenté par son PDG M. Ilas GORO, en présence des ministres Bocary Tereta du Développement rural et Mohamed Ali Bathily de la justice. Périmètre de culture irriguée aménagé sur le delta intérieur du fleuve Niger, l’Office du Niger est situé à environ 250 km en aval de Bamako. Initié par les autorités françaises dans les années 1920, le projet destiné à l’origine à satisfaire les besoins d’approvisionnement en coton des industries textiles françaises a connu de nombreux revers. Repris en main par les autorités maliennes à l’indépendance du pays en 1960, l’Office du Niger est réformé et la culture du coton y est abandonnée au profit du riz. Avec ses 100 000 ha de terres irrigués, l’Office du Niger compte aujourd’hui parmi les plus grands aménagements hydro-agricoles du continent africain et contribue fortement à la sécurité alimentaire du Mali avec une production annuelle d’environ 500 000 tonnes de riz.

Après l’exposé, la délégation s’est rendue à Markala où il a reçu un accueil chaleureux et populaire. Après un tour d’honneur pour saluer la foule des grands jours venue l’accueillir, le Premier ministre Moussa MARA a écouté avec grand intérêt une présentation de l’histoire et de la structure du barrage de Markala, principal ouvrage d’irrigation des zones de production de l’Office du Niger. Peu après, la délégation du chef du Gouvernement a visité des ouvrages régulateurs du ‘Point A’ avant le départ pour Ké-Macina à la rencontre des producteurs agricoles et des notabilités autour de leurs principales préoccupations.

La délégation a ensuite visité un projet de fertilisation au phosphate naturel à Kokry B, puis une parcelle en système de riziculture intensif. A Kolongo la délégation a visité le projet Malibya et la cage piscicole flottante.

Ce samedi 6 septembre, c’est le cercle de Niono qui a reçu le chef du gouvernement à travers l’usine N-Sukala, la zone de production de Mbewani, la société coopérative des forgerons de l’Office du Niger (Socafon) et le système de régulation du fala. À l’usine N-Sukala, la production annuelle est estimée à 105 000 tonnes de sucre soit une production de 600 tonnes par jour.

Le Premier Ministre a inauguré ce matin le pôle de centralisation des produits de maraichage à Koulamba wèrè. Il s’agit essentiellement des échalotes et de la pomme de terre.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Phone: +223 66 73 64 34
Fax: +223 20 21 68 36
Hamdallaye - Bamako, Mali
Rue: 481 / Porte : 156 BPE 2546 ACI 2000