Visite du Premier ministre à Ségou, échanges avec les producteurs de l’Office Riz à Dioro

Au 4è et dernier jour de son séjour dans la région de Ségou, le Premier ministre Moussa Mara et sa délégation se sont rendus aujourd’hui à Dioro. L’agriculture constitue la principale activité de la commune de Dioro (60 km côté-est de Ségou). A ce titre, le riz est nettement la première spéculation de l’agglomération, ensuite viennent le mil, le sorgho, le fonio, le gombo qui sont des cultures secondaires et se pratiquent en hivernage. Le maraîchage, pratiqué par une grande partie de la population a connu un essor appréciable ces dernières années grâce notamment à l’encadrement technique. La pêche constitue également une activité non négligeable même si elle est en nette régression en terme de tonnage de poisson capturé. Ceci est dû aux effets de la sécheresse et à la baisse du niveau du fleuve Niger. L’élevage est assez important et concerne les bovins, les ovins, les caprins, les assins, équins et la volaille.

Ce dimanche le Premier ministre s’est d’abord rendu à Tienkonou dans la zone Office Riz Ségou (à ne pas confondre avec Office du Niger) à la découverte du projet phare, le PADER-TKT. Le projet d’appui au développement de Tienkonou et Tamani concerne l’aménagement en maîtrise totale de l’eau de 1 271 hectares et un investissement de 7 milliards de FCFA.

La délégation a également visité des parcelles rizicoles à Diorotintin avant de se rendre à Dioro. Sur place elle rencontre les femmes étuveuses de riz paddy et les producteurs de la zone Office Riz Ségou.

Auparavant, les activités programmées samedi ont pris fin à Ndébougou par la rencontre avec les organisations paysannes. Leurs représentants, dont Abdoulaye Daou, ont essentiellement évoqué comme préoccupations majeures, la pression foncière, l’insuffisance d’équipements agricoles, les contraintes liées à la commercialisation, la revalorisation de la subvention de l’Etat sur le produit fini, l’octroi des cages flottantes pour développer la pisciculture, l’intensification de l’élevage dans la zone et l’appui à l’entretien des canaux d’irrigation.

Source : CCINT 07 09 2014

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Phone: +223 66 73 64 34
Fax: +223 20 21 68 36
Hamdallaye - Bamako, Mali
Rue: 481 / Porte : 156 BPE 2546 ACI 2000