Les Attributions du Ministère de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville.

Note utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le Ministère de l’Urbanisme et de la Politique de la Ville a deux principales attributions en occurrence la Politique de la ville et l’Urbanisme.

  • Apparaissant comme la fonction intéressante, la politique de la ville est novice dans notre pays ou la ville est un espace qui rassemble de plus en plus de compatriotes. Aujourd’hui plus de 40% de maliens vivent en ville. Quant on dit ville ce n’est pas seulement Bamako, il y’a une centaine de villes au Mali et dans moins de 10 ans la majorité des maliens vivront en ville. En même temps la ville n’a jamais été considérée par les pouvoirs publics comme une occasion de développement de la collectivité ; donc, penser la ville comme une opportunité et c’est ce qui justifie un peu la nécessité d’avoir une politique de ville et d’avoir un département en charge de la politique de la ville. Cette fonction consiste, pour nous, à penser la ville telle que nous voudrions qu’elle soit dans les années à venir et à les configurer progressivement pour aller vers cet objectif. C’est plus facile à dire qu’à faire, puisque nos villes dans notre pays, malheureusement ne sont pas vraiment planifiées et quand elles le sont, le plan n’est pas vraiment respecté. Bamako est en l’illustration parfaite, elle a un schéma directeur mais qui est violé tous les jours. Il s’agit donc pour nous de penser et d’orienter l’ensemble des acteurs de la ville vers ce but et de configurer la ville y compris physiquement vers la destination que nous attendons lui fixer. Voila grosso modo la politique de la ville.
  •  Quant à l’urbanisme, c’est un certain nombre de règles qui gouvernent l’occupation de l’espace dans une cité urbaine, donc dans une ville. Ces règles, nous devons les faire respecter si nous voulons nous assurer que la ville fonctionne à peu près : les règles en matière de construction, d’occupation de l’espace, d’occupation de la voie publique et autres. Notre responsabilité est d’actualiser ces règles, de les maintenir toujours à un niveau de compréhension et de veiller à leur respect, y compris en sanctionnant les gens qui enfreignent les règles.