• L’éducation, gage d’un changement durable

    L’éducation, gage d’un changement durable

    c’est l’éducation qui contribuera fortement à la construction du nouveau type de malien: connaissant et aimant son pays, attaché à ses racines et ouvert sur le monde, prêt à se sacrifier pour la collectivité, formé et compétent pour exercer des responsabilités lui permettant de contribuer au progrès.
  • Ouvrons-nous au changement,

    Ouvrons-nous au changement,

    parce que les hommes que nous avons chargés de nous diriger nous ont déçus, parce que le pays a chuté et qu’on doit le mettre debout, (...) parce que le changement est synonyme d’espoir et de renouveau pouvant amener un lendemain meilleur.
  • La Guerre contre la corruption

    La Guerre contre la corruption

    Prévenir la corruption en organisant et renforçant la société civile pour dénoncer et combattre, en accroissant la transparence dans la gestion publique, en améliorant de 10% au moins la rémunération de tous les agents publics qui doivent également être plus mobiles et ne pas rester longtemps aux mêmes postes.
  • 1
  • 2
  • 3

 

Description

 

Related Videos

Viewed: 1107
Viewed: 1006
Viewed: 883

Moussa MARA en Côte d’Ivoire et au Benin du 03 au 08 août 2015

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Moussa MARA en Côte d’Ivoire et au Benin du 03 au 08 août 2015

En tournée dans les pays voisins du Mali, Moussa MARA a rencontré les responsables YELEMA des différents quartiers d'Abidjan et des villes de l'intérieur de la Côte d'Ivoire.

Discussions autour du parti, des prochaines élections municipales et de la situation au Mali.

Il effectua aussi une visite amicale chez le Ministre d'Etat ivoirien Hamed Bakayoko.

Après la Côte d’Ivoire l’ancien Premier Ministre et Président du parti YELEMA Moussa MARA s’est rendu au Benin où il échangea avec ses collègues experts comptables et professeurs du jury du diplôme ouest africain d'expertise comptable autour de la thématique sur la formation d'experts comptables de qualité au service de nos économies et de la prospérité de nos pays.

Une rencontre avec la communauté malienne du Benin autour du pays, de ses difficultés et des espoirs relatifs à l’avenir met fin à la tournée.

 

Séjour de Moussa MARA en France du 24 au 28 Juillet 2015

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Séjour de Moussa MARA en France du 24 au 28 Juillet 2015

En France du 24 au 28 Juillet pour participer à une colloque sur invitation de la société malienne de la France, Moussa MARA a donné une interview au sénat français sur la souveraineté, la colonisation, l'endettement et le développement de nos pays.

En plus de l’interview, l’ancien Premier Ministre et Président du Parti YELEMA a procédé tout au long de son séjour à des séries de rencontre citoyenne et politique avec des maliens de Massy Palaiseau (France), les maliens d'Île de France au foyer Bachir Suny de Saint Denis, les représentants de ses clubs de soutien et Yelema des foyers maliens de l'île de France.

Echanges intéressants sur le Mali, ses défis ainsi que les difficultés des maliens. 

La tournée prend fin par la présentation du Centre d'Etudes et de Réflexion au Mali (CERM) à la diaspora universitaire et professionnelle malienne en France.

Discussions intéressantes autour du CERM, de la production intellectuelle malienne et de la nécessaire réhabilitation de l'intelligentsia dans notre pays.

 

 

 

 

Rupture Collective de Yelema Commune III

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Rupture Collective de Yelema Commune III

C'est dans un esprit de retrouvailles, de bénédictions et de pardons mutuels que les militants et sympathisants de la Commune III sous l'égide du 1er responsable M. Mamadou KEITA ont rompu collectivement le jeûne du Jeudi 09/07/2015 et cela en compagnie de leur président Moussa MARA et plusieurs leaders religieux de la localité.

Après rupture, les prières et bénédictions collectives mettent fin au respect du 3e pilier de l'islam de ce jour.

 

Rupture collective de YELEMA Segou

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Rupture collective de YELEMA Segou

C'est dans un esprit de retrouvailles, de bénédictions et de pardons mutuels que les militants et sympathisants de YELEMA Segou sous l'égide du 1er responsable M. Issiaka DIARRA ont rompu collectivement le jeûne du Vendredi 10/07/2015 et cela en compagnie de leur président Moussa MARA et plusieurs leaders religieux de la localité. 

Après la rupture et les prières, une visite du Président Moussa MARA chez le président du Haut Conseil Islamique de Segou M. Hashim Haïdara couronnée de bénédictions collectives met fin au respect du 3e pilier de l'islam de ce jour.

Du bon usage de la planification: Exemple du sport en particulier du football

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Le Mali vient encore une fois d’être honoré par ses joueurs de football de classe d’âge, les juniors classés troisième à la coupe du monde de la catégorie après les cadets champions d’Afrique de leur catégorie. Pour l’observateur du football malien, cela n’est guère étonnant car nos jeunes ont toujours eu de très bons résultats sur la scène internationale. Nous participons régulièrement aux compétitions africaines et mondiales avec à chaque fois des résultats honorables. Nous avons déjà été sur le podium de la coupe du monde des juniors en 1999 avec à la clé un des nôtres, Seydou KEITA, reconnu comme le meilleur joueur de cette compétition. Ironie de l’histoire, cette année encore, le meilleur joueur de la compétition est un malien, le jeune Adama TRAORE que tout le monde reconnaît comme un des joueurs les plus promoteurs de sa génération. Notre pays est une terre de football, tous les maliens en sont amateurs et fervents supporteurs. Pour la petite histoire, lors des négociations de paix en Algérie, le football a rassemblé, le temps d’un match entre le Mali et l’Algérie, à Alger, toutes les parties maliennes derrière le pays. Ce jour là, il n’y avait ni MNLA, ni MAA ou encore moins HCUA, il y avait, dans les tribunes, les maliens attachés au football et supporteurs de leur équipe nationale. Nous avons la chance de produire régulièrement de véritables génies du ballon rond, en nombre suffisant pour montrer une équipe dont le talent est reconnu par tous, y compris les adversaires. Lors de la coupe d’Afrique juniors de Dakar, notre pays n’a pu franchir le cap des demi-finales mais tout le monde a reconnu sa supériorité technique sur les autres. Elle était de loin l’équipe la plus agréable à regarder, du fait du talent individuel de ses membres. Elle l’a par la suite démontrée de manière éclatante  à la coupe du monde. 

Nous avons donc un réservoir important de joueurs adéquats et deux futures grandes équipes en gestation avec nos cadets et nos juniors. De quoi voir l’avenir en rose ? Il est permis cependant d’en douter car ce que nous avons vu par le passé ne fut malheureusement pas à la hauteur des attentes. La décennie 2000, porteuse d’espoir, a vu notre pays franchir des paliers supplémentaires au niveau des seniors, avec la qualification régulière en phase finale de la coupe d’Afrique. Nous avons

Lire la suite : Du bon usage de la planification: Exemple du sport en particulier du football

Le changement à travers un programme précis

 
image

pour redonner au Mali sa dignité et au malien sa fierté

Le changement a besoin d’hommes pour le porter, crédibles, compétents, efficaces dans leur leadership, ayant atteint des résultats par le passé, exemplaires, conscients des réalités et maîtrisant la situation du pays pour ne pas verser dans la surenchère et des promesses sans lendemain.

Plus d´information