• L’éducation, gage d’un changement durable

    L’éducation, gage d’un changement durable

    c’est l’éducation qui contribuera fortement à la construction du nouveau type de malien: connaissant et aimant son pays, attaché à ses racines et ouvert sur le monde, prêt à se sacrifier pour la collectivité, formé et compétent pour exercer des responsabilités lui permettant de contribuer au progrès.
  • Ouvrons-nous au changement,

    Ouvrons-nous au changement,

    parce que les hommes que nous avons chargés de nous diriger nous ont déçus, parce que le pays a chuté et qu’on doit le mettre debout, (...) parce que le changement est synonyme d’espoir et de renouveau pouvant amener un lendemain meilleur.
  • La Guerre contre la corruption

    La Guerre contre la corruption

    Prévenir la corruption en organisant et renforçant la société civile pour dénoncer et combattre, en accroissant la transparence dans la gestion publique, en améliorant de 10% au moins la rémunération de tous les agents publics qui doivent également être plus mobiles et ne pas rester longtemps aux mêmes postes.
  • 1
  • 2
  • 3

 

Description

 

Related Videos

Viewed: 1042
Viewed: 948
Viewed: 833

Communiqué: condoléance aux sinistrés de l´innondation

Note utilisateur: 1 / 5

Etoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

C’est avec consternation et une profonde tristesse que le Parti YELEMA « Le Changement » a appris les nombreuses pertes en vie humaine, survenues à la suite des pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville de Bamako et ailleurs dans le pays le mercredi 28 août 2013.

Le Parti YELEMA «Le Changement» adresse ses sincères condoléances aux familles des disparus, prie le tout puissant pour le repos éternel de leur âme et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Le parti YELEMA « Le Changement » soucieux de la sécurité de nos compatriotes, demande aux autorités de prendre toutes les dispositions pour élucider les conditions de ce drame et éviter qu’il puisse se reproduire à l’avenir. Il invite notamment les autorités territoriales et les responsables des collectivités locales à sensibiliser les populations et à employer tous les moyens nécessaires pour qu’elles ne s’installent pas dans les zones inondables et sur le versant immédiat des collines.

Bamako le 29 août 2013

Le Président de YELEMA

Moussa MARA

Chevalier de l’ordre national.

Le changement à travers un programme précis

 
image

pour redonner au Mali sa dignité et au malien sa fierté

Le changement a besoin d’hommes pour le porter, crédibles, compétents, efficaces dans leur leadership, ayant atteint des résultats par le passé, exemplaires, conscients des réalités et maîtrisant la situation du pays pour ne pas verser dans la surenchère et des promesses sans lendemain.

Plus d´information