• L’éducation, gage d’un changement durable

    L’éducation, gage d’un changement durable

    c’est l’éducation qui contribuera fortement à la construction du nouveau type de malien: connaissant et aimant son pays, attaché à ses racines et ouvert sur le monde, prêt à se sacrifier pour la collectivité, formé et compétent pour exercer des responsabilités lui permettant de contribuer au progrès.
  • Ouvrons-nous au changement,

    Ouvrons-nous au changement,

    parce que les hommes que nous avons chargés de nous diriger nous ont déçus, parce que le pays a chuté et qu’on doit le mettre debout, (...) parce que le changement est synonyme d’espoir et de renouveau pouvant amener un lendemain meilleur.
  • La Guerre contre la corruption

    La Guerre contre la corruption

    Prévenir la corruption en organisant et renforçant la société civile pour dénoncer et combattre, en accroissant la transparence dans la gestion publique, en améliorant de 10% au moins la rémunération de tous les agents publics qui doivent également être plus mobiles et ne pas rester longtemps aux mêmes postes.
  • 1
  • 2
  • 3

 

Description

 

Related Videos

Viewed: 981
Viewed: 920
Viewed: 802

COMMUNIQUE DU PARTI YELEMA Relatif au crash d’hélicoptère survenu à Gao

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le parti YELEMA, "le Changement", a appris avec tristesse le 17  mars 2015 l'accident d'hélicoptère ayant causé le décès de deux Casques bleus dans la région de Gao. 

Le parti YELEMA,"le Changement", présente ses sincères condoléances aux familles des victimes, à leur contingent, ainsi qu'à la MINUSMA.

Le parti YELEMA, "le Changement", demeure convaincu que les enquêtes sur le crash  permettront de faire la lumière sur les causes ayant conduit à ce drame regrettable, et des mesures appropriées seront prises afin d'éviter que cela ne se reproduise.

 

Bamako, le 18 mars 2015

Le Président

Moussa MARA

Commandeur de l’Ordre National

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Note utilisateur: 2 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Dans le cadre de la politique d’information et de communication sur le dialogue national inclusif, le ministère de l’Economie Numérique, de l’Information et de la Communication a été mandaté par la Primature en lien avec le Ministère de la Réconciliation nationale, pour piloter l’organisation des journées d’études sur la problématique : « Quelles constructions politiques dans la zone sahélo-saharienne ? ».

Cet événement, organisé avec l’appui de la MINUSMA, de la Fondation Friedrich Ebert Stiftung et de la Promediation, se tiendra du 24 au 26 juillet 2014 au Centre International de Conférence de Bamako.

Au cours de ces journées placées sous la présidence de Monsieur le Premier ministre Moussa MARA, Chef du Gouvernement, plusieurs ateliers se tiendront sur des thèmes pertinents de l’heure et exposés par des experts de haut niveau.

L’objectif recherché par ces journées est de permettre, avec l’apport de chercheurs et experts maliens et étrangers, la mise en commun d’une réflexion sur les différentes initiatives de dialogue et de négociations qui viennent de s’ouvrir, afin d’échafauder un processus de paix cohérent et efficient.

La presse nationale et internationale est vivement conviée à ces importantes journées.

 

Bamako le 23/07/14

COMMUNIQUE DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

Conformément à l’article 38 de la Constitution de la République du Mali, SEM Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République, Chef de l’Etat, a mis fin aux fonctions de Mr Oumar Tatam LY, Premier ministre, Chef du gouvernement, sur présentation par celui-ci de la démission du gouvernement de la République, le 5 avril 2014.

En vertu des dispositions dudit article, SEM Ibrahim Boubacar KEITA a nommé, par décret n°2014-0249/p-RM du 5 avril 2014, Monsieur Moussa MARA Premier ministre, Chef du gouvernement et l’a chargé de former un nouveau gouvernement.
Les ministres du gouvernement sortant restent chargés d’expédier les affaires courantes, jusqu’à la mise en place d’un nouveau gouvernement./.

Bamako le 5 avril 2014
Le Secrétaire Général
Toumani Djimé DIALLO

COMMUNIQUÉ  DE PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LE MALI:

Note utilisateur: 1 / 5

Etoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné fermement les violents affrontements dans la région de Kidal  le 17 et le 18 mai dans le cadre de la visite du Mali Premier ministre dans la région de Kidal, qui a entraîné la mort de membres et des forces de sécurité, du personnel administratifs, ainsi que huit civils, y compris six représentants du Gouvernement. Ils ont exprimé leurs plus sincères condoléances à leurs familles ainsi qu’au Gouvernement du Mali.

Lire la suite : COMMUNIQUÉ  DE PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LE MALI:

Communiqué du 26 Mars 2014 du Parti YELEMA.

Note utilisateur: 2 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

A l’occasion de la commémoration du 26 mars 2014, 23e anniversaire de l’avènement de la démocratie et du multipartisme dans notre pays. 
Le Parti YELEMA « Le Changement » rend hommage à tous les acteurs du mouvement démocratique et à tout le peuple malien pour le rôle qu’ils ont joué dans ce tournant majeur de l’histoire de notre pays.

Lire la suite : Communiqué du 26 Mars 2014 du Parti YELEMA.

Le changement à travers un programme précis

 
image

pour redonner au Mali sa dignité et au malien sa fierté

Le changement a besoin d’hommes pour le porter, crédibles, compétents, efficaces dans leur leadership, ayant atteint des résultats par le passé, exemplaires, conscients des réalités et maîtrisant la situation du pays pour ne pas verser dans la surenchère et des promesses sans lendemain.

Plus d´information